Tapez 1 – Médéa Azouri, L’Orient-Le Jour, samedi 18 mai 2013

 

Ce soir à 21h50, heure locale, TF1 diffusera la finale de l’émission musicale The Voice. Épisode 16 saison 2. L’ultime live. Celui que très peu de Libanais regarderont probablement. Fini. C’est fini, ce samedi on sort, et on se fout de savoir qui de Nuno ou Loïs gagnera puisque Anthony Touma, le candidat libanais qui faisait partie de l’équipe de Jenifer, a été crucifié en direct par sa coach. Alors qu’elle se pâmait devant ce beau gosse de 20 ans depuis le premier épisode le 2 février dernier, l’apprentie chanteuse a décidé de favoriser l’autre candidat. Olympe s’est vu accéder à la finale alors que le public avait sollicité Anthony Touma. Et là, samedi dernier, en une fraction de seconde, le spectacle a changé de lieu. Il n’était plus sur le plateau de TF1. Nikos est passé aux oubliettes, idem pour les autres candidats, on n’entend plus rien des commentaires de Bertignac et consorts, on ne remarque même pas la pub.
Le spectacle est sur le Net. Sur tout le Net. C’est le déchaînement le plus total. L’explosion de haine, le feu d’artifice d’insultes. Le spectacle n’était plus dans la salle, mais sur les écrans des téléphones et des ordis. Ma32oul ? 35-15 ? Quelle p*** ! Jenifer s****e! Même le moins patriotique des Libanais, l’anti-man’ouché par excellence, le fan absolu d’Olympe, le fan de Jenifer y est allé de son petit commentaire. Public ou pas, il y est allé. Avec ses copains, au téléphone, le lendemain à la plage, le lendemain à déjeuner. Et c’est ainsi que le temps d’un week-end, beaucoup, mais alors beaucoup de Libanais se sont lâchés, dévoilant au passage une facette surprenante de leur personnalité. Il y a eu de l’humour – heureusement d’ailleurs – et une putain d’animosité. C’est vrai que l’interprète d’Au Soleil (l’un des seuls morceaux qu’on lui connaisse par ailleurs) a légèrement merdé. Mais de là à parler d’un soi-disant complot sioniste/TF1/Universal/8 Mars et même grec puisqu’Olympe est d’origine hellénique, il y a un monde. D’accord le Touma aurait pu/dû gagner, d’accord la Jenifer n’est rien d’autre qu’un produit de variétoche à deux balles, et d’accord ce n’est qu’un jeu. Et c’est pour cela que le sujet devient intéressant. Parce qu’en matière de droits bafoués et d’injustices quotidiennes, nous sommes les rois. Les rois du silence. Men sabsib un peu quand le réseau cellulaire fait des siennes, mais à part ça on fait quoi ? Rien. On n’a pas cherché à lapider les responsables à coups de vieux Ericsson trouvés dans un fond de tiroir, on n’a pas arrêté de payer ces factures hallucinantes en signe de protestation, on ne s’est pas révolté, et ce n’est pas demain la veille qu’on le fera. Rien. Rien, c’est ce que l’on fait généralement. On râle à propos de l’Internet, de l’électricité, de la hausse des prix, de la crise, des députés, et at the end of the day, on votera pour les mêmes inutiles et inefficaces représentants du peuple. Par contre, quand il s’est agi de crier à l’injustice qu’a subie Anthony Touma, nous sommes devenus prolixes. Et actifs. On s’est mis à boycotter, à soutenir. On a fait des groupes sur Facebook, sur Twitter. C’est que la dignité du pays était en cause. Surtout qu’une fois de plus, un Libanais se faisait entourlouper. Le Libanais, empereur de la victimisation, éternel incompris et souffre-douleur des autres. Du grand n’importe quoi, comme d’habitude. Surtout que nous sommes, pour un grand nombre d’entre nous, les maîtres du manque de considération, les maîtres du manquement aux droits civiques. Dans le genre comment faire pour arnaquer l’autre, l’entuber, le carotter, le Libanais est très fort. Très fort aussi pour s’offusquer quand c’est lui qui se fait avoir. Cela porte un nom. Il s’agit du paradoxe du sens interdit. Quand on le prend, on a tous les droits, quand c’est l’autre…

Jenifer Bartoli a donc pris un sacré 3aks’ser samedi dernier. Heureusement pour elle (et pour nous) que le PSG a gagné la Coupe de France, parce que sinon on aurait brûlé des pneus devant l’ambassade, vu qu’on adore s’enflammer pour des causes qui ne sont pas les nôtres. Quelque part c’est bien. Et ça ne l’est pas. Mieux vaut taper 1 plutôt que de se taper dessus. Encore faut-il que la ligne téléphonique soit bonne.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s